Coaching à distance : décryptage de ce nouveau mode d’accompagnement accéléré par le contexte de crise

Traditionnellement, la relation de coaching en entreprise nécessitait la présence physique des différents protagonistes : le coach échangeait de visu avec le ou les bénéficiaires. Mais ça, c’était avant l’avènement du digital en version accélérée. Outils digitaux simples et accessibles, retours d’expérience, bénéfices à retirer de ces espaces virtuels : découvrez ce que la profession du coaching vous réserve pour vous aider à rebondir après le confinement.

Article Coaching à distance

17 mars 2020, J1 du confinement. Ce jour restera aussi dans les annales pour la transformation digitale des modes d’accompagnement. Il semblerait en effet que celle-ci se soit opérée en à peine 24 heures… L’avènement du digital accéléré par le confinement a changé radicalement la donne : il a permis le déploiement de nouveaux modes d’accompagnement en ligne. L’ensemble de la profession du coaching s’est approprié les outils.

Skype, Google Meet, Zoom… : une technologie de pointe pour des séances de coaching à distance, individuelle ou collective

Vous connaissez l’un des principes fondateurs d’Internet il y a plus de 40 ans déjà ? Faciliter les échanges d’informations entre des interlocuteurs distants géographiquement. Avec des outils gratuits tels que Skype, Facetime ou Google Meet, ces échanges à distance sont d’une désarmante facilité. Les plateformes Zoom ou Glowbl, par leur ergonomie et leurs fonctionnalités collaboratives, se révèlent particulièrement appropriées à l’organisation de séances coaching collectif.

Chaque participant est filmé via webcam. La démarche s’apparente peu ou prou à une véritable rencontre physique. Seul bémol : il appartient à chacun des participants de s’astreindre à un haut niveau de discipline : celui de mobiliser toute sa concentration pendant le déroulement de la séance.

Pourquoi le coaching à distance est-il si intéressant ? Quels sont les avantages liés à l’espace virtuel ?

A BIRDS Conseil, nous avons procédé à de nombreux accompagnement à distance. Nous avons beaucoup de retours d’expérience de cette pratique. Nous vous engageons d’ailleurs à lire l’article sur le retour de notre client Camfil sur le management et la collaboration à distance qui procède de la même dynamique et s’appuie sur l’outil Zoom.

Ce nouvel environnement présente trois avantages, inhérents à la nature même d’un échange à distance :

  1. A distance, l’écoute active se développe. Pour le coaché comme pour le coach. D’ailleurs, pourquoi ne pas prescrire quelques séances à distance pour une personne éprouvant des difficultés à écouter ?
  2. A distance, l’esprit de synthèse est de mise. Le format est souvent plus court dans une séance à distance. Par téléphone, le coaché va plus rapidement à l’essentiel.
  3. A distance, tout devient possible… ou presque ! Il devient possible de mettre en œuvre des dispositifs de plus grande envergure, réunissant des participants situés dans différentes filiales de l’entreprise. Ceci tient naturellement au fait que les décisionnaires ne soient pas contraints par la présence physique du coach.

La distance, un avantage pour le coaching d’équipe de collectif

Voici quelques exemples pour lesquels le coaching à distance fonctionne parfaitement grâce à ces outils technologiques :

Exemple de dispositif pour un programme de prise de fonction managériale pour 500 managers :

  • 1 kick off en présentiel de lancement,
  • 10h de coaching à distance par manager – répartis en 10 séances à intervalle de 7 à 15 jours,
  • 2 groupes de pairs à mi-parcours par 5
  • un évènement de clôture.

Exemple pour un accompagnement d’équipe : le mix présentiel / distanciel peut être intéressant. Il peut même permettre suivant le contexte d’utiliser plusieurs plateformes, ayant chacune son intérêt suivant les besoins.

Exemple pour des parcours de coaching d’équipe : des sessions à distance permettent d’entendre les attentes et de poser les besoins. En suivi, les sessions se font à raison d’une séance à J+30, J+60, J+90. C’est un avantage indéniable pour ancrer le coaching et finaliser la mise en autonomie de l’équipe.

Exemple pour des groupes de co-développement et de pairs : ils peuvent aussi très bien fonctionner en distanciel. On profitera aussi de certaines options comme accorder un temps en sous-groupe (option diviser dans Zoom).

Coaching à l’heure du digital : toujours veiller à ce que l’innovation reste un moyen et non une fin

Le recours aux nouvelles technologies présente des avantages indéniables. Il n’en possède toutefois pas moins ses propres limites.

Attention, nous concevons ici les apports du digital comme un mode facilitant et répondant à des besoins vis-à-vis d’un environnement ou d’un contexte, qui vient enrichir et non suppléer le présentiel du coach, du moins ponctuel.

Notez également que la visio sur plusieurs heures dans la journée fatigue le regard et peut désorienter le coach comme le coaché.

Coacher à l’ère du digital nécessite la mise en œuvre de facultés d’adaptation, afin d’intégrer dans son approche les éléments issus de la nouvelle économie. Le discernement doit toutefois prévaloir ! Parmi la multitude des innovations qui voient le jour, c’est au coach de sélectionner uniquement celles qui présentent une réelle pertinence. Et celles qui restent conformes à sa propre déontologie.

Vous souhaitez débuter un coaching ou échanger sur un projet de coaching à distance pour votre entreprise, contactez-nous sur notre page contact ou au 01 78 53 89 57

 

Tags: , , ,